couverture de cheval

C’est déjà l’hiver et l’éternelle question qui se pose souvent en ce temps quand vous êtes propriétaire d’un cheval, c’est de savoir s’il faut mettre ou pas une couverture. Vous avez votre idée à vous, mais le mieux placé afin de vous donner une réponse adéquate, ce n’est que le cheval en question.

Pour cela, il suffit juste de lui poser la question. Ça paraît absurde certainement, mais des chercheurs Norvégiens ont exactement fait ça et le résultat, c’est juste impressionnant. Comment s’y prendre alors ?

Quelle étude a été réalisée par les chercheurs ?

L’étude en question a eu lieu en 2013 sur 22 différents chevaux. Était-ce juste pour savoir comment choisir sa couverture cheval ? En effet, l’objectif de cette étude réalisée en Norvège était de démontrer l’homme et les chevaux pouvaient communiquer, juste avec des symboles. Et pour y arriver, le meilleur moyen qu’ils ont trouvé pour faire l’étude était de passer par les couvertures pour cheval.

couverture pour chevaux

Comment choisir une couverture de cheval ?

Tout est parti d’une période d’apprentissage où les chevaux ont d’abord commencé par associer un geste au symbole correspondant.

  • Trait horizontal = mettre la couverture
  • Pas de symbole = ne rien faire
  • Trait vertical = retirer la couverture

Demande de couverture, comment les chevaux ont-ils réussi à le faire ?

Lors de cette étude, il y a avait un dresseur professionnel avec plusieurs années d’expérience avec deux assistants, tous expérimentés. L’apprentissage dans toute sa globalité a été fait en 3 étapes principales.

1 – Apprendre au cheval à toucher les symboles en de lui

C’est le premier niveau de l’apprentissage et il faut que le cheval apprenne à s’approcher, à la demande du dresseur, des panneaux afin de le toucher avec son nez. Pour motiver votre cheval, il faut s’armer de carottes. En effet, chaque fois que le cheval réussit à toucher un symbole, sa récompense est la carotte. Toutefois, il faut éviter de changer à chaque fois la place des panneaux. Cela pourrait perturber l’apprentissage du cheval.

A lire aussi  Comment choisir un bonnet de cheval ?

2 – Apprendre au cheval la différence entre chaque symbole

Après avoir appris à toucher les symboles à vote demande, il faut maintenant qu’il apprenne la différence qui existe entre chaque symbole. Dans ce cas, il faut y aller pas à pas en commençant par un symbole. Déjà, il faut lui apprendre « retirer une couverture » s’il en a une. Pour cela, il faut lui demander de toucher. S’il réalise le geste parfait, la récompense doit suivre immédiatement. Après cette étape, vous pouvez passer à deux symboles : « retirer une couverture » et « mettre une couverture ». Dans la suite de l’apprentissage, le cheval doit comprendre que chaque choix qu’il effectue impacte son propre confort.

3 – Laisser libre choix au cheval

Ici, vous pouvez passer à trois symboles. N’oubliez pas la récompense à chaque fois qu’il fait le bon choix. Cependant, s’il choisit le mauvais symbole, alors là, pas de récompense. Mais il faut s’assurer qu’il maîtrise chaque symbole à la perfection. Il ne faudrait pas que ça soit juste un coup du hasard.

L’essentiel à savoir de l’étude

L’étude a pris du temps et ce n’est donc pas un truc qui s’est fait en deux ou trois jours. En général, les chevaux soumis à l’étude ont mis 14 jours afin de venir à bout de l’apprentissage.

Cependant, au fil des jours, les comportements ont changé. C’est-à-dire que les chevaux qui, au début, trouvaient vite les panneaux, ont régressé en cherchant à gagner plus de carottes. Ils ont exploré d’autres solutions qui n’étaient certainement pas les meilleures. Mais les chevaux qui ont appris lentement ont été les plus réguliers dans les choix.

A lire aussi  Équitation : quel tapis de selle choisir pour les entraînements ?

Le résultat de l’étude

Cette étude a permis aux chercheurs de comprendre que lorsque la température est de 20°C à 23°C, les chevaux n’ont pas voulu d’une couverture. Donc, ils ont opté pour les panneaux enlevés s’ils avaient une couverture. Mais quand la température 5°C à 9°C, lorsqu’il pleuvait, 20 chevaux ont voulu avoir des couvertures.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.