Divers

Comment choisir un amortisseur cheval ?

amortisseur cheval

La présence d’un amortisseur cheval doit pouvoir soulager le cheval lorsqu’on le monte. Un amortisseur cheval est donc un accessoire d’équitation tout aussi nécessaire qu’une selle de cheval.

Pour cette raison, une attention ou une concentration particulière doit s’enregistrer au moment d’en choisir un modèle.

Comment reconnaitre un amortisseur de qualité et adapté au cheval ?

L’amortisseur cheval est un accessoire qui aide à répartir les charges sur le dos du cheval. Il peut donc être considéré comme un accessoire dont l’utilisation va de pair avec la selle pour le confort d’un cheval qui doit être monté. Il permet également d’amortir les chocs au moment des balades ou des courses et autres.

amortisseur cheval

Notez qu’il existe 3 grandes catégories d’amortisseur cheval. Chacune de ces catégories ont leurs spécificités et c’est ce qui crée d’ailleurs la différence. Mais que ce soit l’une ou l’autre, pour savoir qu’il s’agit d’un bon amortisseur ou pas, il faut s’intéresser à 3 points capitaux. Il s’agit de :

Le matériau de conception

Le matériau utilisé pour confectionner l’amortisseur cheval en dit long sur son efficacité. Ne pouvant donc pas affirmer que tel matériau est meilleur que tel, il vaut mieux chercher à savoir si la matière de base n’est pas trop dure ou super molle. C’est le juste milieu qui est ce qui convient le mieux.

Il faut également s’intéresser à la durée de vie du matériau.

L’ergonomie de l’amortisseur

L’ergonomie ou la forme d’un bon amortisseur cheval doit permettre à la colonne du cheval d’être bien dégagé. De plus, vu qu’il doit être utilisé au même moment que la selle cheval, il faudrait que sa forme soit adaptée à celle de la selle.

Pour faire simple, un bon amortisseur doit pouvoir respecter la forme du dos du cheval sur lequel il veut être utilisé. Et pour le confort de l’un comme de l’autre (cheval, cavalier), la surface de l’amortisseur doit être assez lisse.

Les effets de l’amortisseur

Si les deux premiers critères sont respectés alors, ce dernier devrait l’être. Un amortisseur cheval de qualité ne doit pas empêcher le cavalier d’être synchronisé avec son cheval. La communication des deux ne doit pas être embrouillée. Les sensations diverses que ressentent le cheval ainsi que son cavalier doivent être maintenues.

Comment choisir le bon amortisseur pour son cheval ?

Ce n’est pas parce qu’un amortisseur A est bien pour un cheval qu’il l’est également pour un autre. Pour donc choisir l’amortisseur cheval idéal pour son compagnon, il est nécessaire de se baser sur certains points ou critères principaux.

Le type d’amortisseur

Rappelez-vous qu’il existe sur le marché, trois différentes catégories d’amortisseur cheval. Pour savoir le modèle qu’il faut exactement pour son cheval, il suffit simplement de répondre à certaines questions.  Chacune de ces catégories diverses ont certes la même finalité (répartir les charges et pressions) mais n’ont pas le même rôle.

Il y en a qui servent juste de correcteur, d’autres qui servent à limiter les chocs et d’autres qui sont multifonctionnels, c’est-à-dire qui allient correction et limitation des chocs. En fonction des besoins de votre cheval, vous saurez vers quel type d’amortisseur vous orienter.

Les variétés d’amortisseur

Une fois que vous avez connaissance des besoins de votre cheval, il faut maintenant se décider sur la variété d’amortisseur à acheter. Le choix vous est donné entre les amortisseurs faits en gel, les amortisseurs faits en peau de mouton et les amortisseurs mémoires de forme.

Chacune de ces variétés a ses avantages et inconvénients. En les parcourant, vous saurez ce qui va mieux arranger votre cheval ainsi que vous-même.

Pour choisir son amortisseur cheval, il faut également s’intéresser au prix que le modèle choisi va coûter. Mais, ceci ainsi que le design de l’amortisseur ne devraient pas être les premiers critères sur lesquels vous devez vous baser pour faire votre choix.

Bon à savoir

Un amortisseur cheval peut être bien aujourd’hui et ne plus correspondre à votre cheval avec le temps ; et au lieu de lui faire du bien, il le fait souffrir.  Pour cause, le dos du cheval est susceptible de changer de forme ou de mensurations. Il est donc important de souvent vérifier si l’amortisseur choisi continue d’être adapté au cheval.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.