Événement équi-handi : comment concilier handicap et équitation ?

Equithérapie

Ce jeudi 15 octobre, l’équipe de Comité départemental d’équitation (CDE) du Finistère a organisé des rencontres autour de l’équi-handi et du para-attelage. L’objectif était de sensibiliser les participants aux différentes manières de concilier handicap et équitation.

Une journée de présentation autour de l’équi-handi

Les établissements finistériens accueillant des personnes en situation de handicap ont pu proposer à leurs résidents de découvrir l’équitation avec du matériel adapté. Les adhérents du CDE 29 et les élus ont pu assister aux démonstrations.

Les jeunes en situation de handicap ont pu découvrir ce qu’était l’équitation et en apprendre plus sur les chevaux tout au long de la journée. Être au contact des chevaux et pouvoir s’essayer à l’équitation leur a permis de développer un nouvel intérêt pour cet animal majestueux.  Ils vont pouvoir approfondir leur découverte en fouillant dans la rubrique cheval de portails spécialisés et en continuant de pratiquer dans des centres équestres équipés.

Tout au long de cette journée, des professionnels se sont relayés pour proposer des activités variées. Des personnes en fauteuil ont pu monter à bord d’une calèche adaptée.

Léna Croguennoc, de Guilers Equitation, a fait une démonstration des innovations permettant aux personnes avec un handicap physique de monter à cheval. Deux appareils ont été utilisés : l’équilève, un montoir qui aide à la mise en selle, et l’hippolib, un module qui maintient en selle. L’équi-handi présente de nombreux bénéfices sur les handicaps mentaux, cognitifs, sociaux et éducatifs.

L’équitation, un sport parfait pour les personnes en situation de handicap

Depuis plusieurs années, l’équithérapie est utilisée pour soigner l’esprit grâce à la médiation du cheval. L’équithérapie apporte donc un soin psychique médiatisé par l’animal. Le soin psychique apporte des effets sur les aspects psychologiques de la personne, le soin des émotions, des relations, des sentiments, de l’intelligence, de la compréhension, de la communication, du langage, du comportement…

L’équithérapie s’adresse à toutes les personnes se trouvant en difficulté. Cette difficulté peut être légère ou passagère ou plus complexe. Les personnes en situation de handicap sont les personnes répondant au mieux à cette pratique. Les autistes, les personnes avec des troubles du comportement, des troubles de l’apprentissage, un handicap physique vont pouvoir évoluer plus vite en étant en contact avec les chevaux. Ce contact peut passer seulement par le toucher et les promenades ou peut aller plus loin en pratiquant l’équitation.

Les personnes en situation de handicap jeunes ou adultes peuvent ressentir une peur au premier abord face à un cheval. Cette peur se travaille très bien, et la dominer permet de dominer de nombreuses autres situations dans la vie.

Laisser un commentaire