Alimentation cheval : Comment nourrir son cheval ?

Alimentation cheval : Comment nourrir son cheval ?

L’alimentation du cheval est différente de celle des autres équidés. Elle doit être choisie selon son mode de vie (au pré, en box), son activité (faible, modérée, intense) et son âge (poney, adulte, vieux).

Le cheval est un herbivore qui passe presque la moitié de son temps à brouter, il est donc nécessaire de s’informer sur les bases de son alimentation afin d’assurer son bien être.

Besoins alimentaires du cheval

Le cheval a besoin de combler ses besoins alimentaires dans la journée, il ne doit pas trop se nourrir pour éviter les problèmes digestifs et coliques ni moins qu’il ne faut, pour éviter les carences.


L
‘alimentation du cheval doit être composée de six groupes d’éléments nutritifs essentiels :les glucides, protéines, lipides, vitamines, minéraux et eau.

Généralement certains produits regroupent déjà certains groupes d’éléments nutritifs, ce qui rend la tâche plus facile. Cependant il est nécessaire d’équilibrer l’alimentation du cheval et de lui offrir tous les éléments nutritifs dont il a besoin en prenant en compte l’eau qui est la base d’une alimentation que ce soit pour un animal ou pour un être humain. L’hydratation du cheval est primordiale, il doit consommer entre 25 et 75 litres  par jour. L’eau doit être mise à sa disposition toute la journée.

L’alimentation du cheval est diversifiée et se compose de différents ingrédients : herbe, luzerne, paille, foin ou encore des aliments concentrés ou céréales: orge, avoine, mais..

Toutefois le régime alimentaire d’un cheval va différer d’un cheval à l’autre en fonction de ses besoins, de son métabolisme, de son âge et de son activité physique quotidienne. Il est préférable de donner à son cheval de petites portions plutôt que de trop le nourrir.  Lorsqu’un cheval est trop nourri, la nourriture n’est pas bien digérée.

Les chevaux qui broutent dans de bons pâturages  n’ont pas besoin de beaucoup de foin et grain au cours de la journée. En revanche, ceux en écurie en auront besoin pour compléter leurs besoins journaliers. Vous finirez par trouver le bon équilibre entre herbes, foin et grain pour les besoins de votre cheval. Si l’activité de votre cheval change, il faudra réadapter sa ration alimentaire.

Ration alimentaire journalière du cheval

Chaque cheval est nourri en fonction de ses besoins et du travail accompli.

Plus le cheval travaille, plus sa quantité de nourriture sera élevée. Il est important de bien doser  la ration à donner à son cheval pour éviter de le suralimenter.

-Cheval à activité légère : Moins de 7kg de foin et environ 2kg de céréales entiers ou en flocons (avoine, orge, mais)

-Cheval à travail modéré ou intense:5 à 10kgs de foin et plus de 2kg de céréales entiers ou en flocons (avoine, orge, mais)

La ration journalière d’un cheval est constituée généralement :

-De fourrage : du foin

-D’un concentré : des céréales (granulé ou floconné)

-De compléments alimentaires: Minéraux et Vitamines

Le fourrage est l’un des aliments essentiels dans la nourriture du cheval.  Ce dernier lui apporte l’énergie et fibres nécessaires au bon fonctionnement de son organisme et de son tube digestif.

Il est donc conseillé de :

-Fractionner la ration journalière en 2-3 repas minimum

-Distribuer les rations à heures régulières

-Garder un accès à de l’eau propre à volonté

-Ne pas dépasser 2 kg d’orge par repas pour un cheval de 500kg

-Eviter les apports massifs d’amidon

-En cas de changement de ration, veiller à effectuer une transition alimentaire sur une semaine minimum afin de permettre à son appareil digestif de s’adapter

Meta title : Alimentation cheval : Comment nourrir son cheval ?

Meta description : Le cheval est un herbivore qui passe presque la moitié de son temps à brouter, il est donc nécessaire de s’informer sur les bases de son alimentation.

Comments are closed.